Qu’est-ce que la capitalisation boursière d’une entreprise ?

La capitalisation boursière correspond à la valeur totale des actions en circulation d'une société cotée en bourse. Lorsque des entreprises sont qualifiées de "plus importantes au monde", il s’agit d’une référence à leur capitalisation boursière. Ce ratio financier est utilisé pour évaluer la taille d'une entreprise. Il est ainsi utile afin d’élaborer votre plan et vos stratégies d’investissement.

Comment calculer la capitalisation boursière ?

Le calcul de la capitalisation boursière d’une entreprise est le suivant : il suffit de multiplier le nombre total d'actions en circulation par le cours actuel de l'action. Par exemple, si la société XYZ a 50 millions d'actions en circulation, et que les actions se négocient actuellement en bourse à un prix unitaire de 10 €, sa capitalisation boursière s’élève alors à 500 millions de francs.

Capitalisation boursière = cours actuel de l’action (= prix de l’action) x nombre d'actions en circulation

Une idée fausse et très répandue est que les entreprises dont le prix de l'action est élevé ont une valeur plus importante. Reprenons l'exemple ci-dessus, si la société XYZ avait 10 millions d'actions en circulation et que les actions se négociaient à 20 dollars par unité, sa capitalisation boursière serait alors de 200 millions de dollars. Ainsi, bien que le prix des actions soit deux fois plus important, la valorisation de l'entreprise est inférieure.

Lorsqu'une société privée fait l’objet d’une introduction en bourse, en anglais "Initial Public Offering" (IPO), la première valeur de la capitalisation boursière de l’entreprise concernée est alors établie. Avant l’IPO, ce sont généralement les banques d'investissement qui établissent une estimation de la valeur de l'entreprise, et déterminent ainsi le nombre d'actions à offrir ainsi que le prix unitaire par action. À la suite des premiers échanges boursiers, la capitalisation boursière de l’entreprise fluctue en fonction du cours de l’action, dicté par la loi de l'offre et de la demande, et au gré des évolutions du nombre d'actions en circulation.

Capitalisation des entreprises et classification boursière

Les entreprises sont regroupées par catégories, en fonction de la taille de leur capitalisation boursière :

  • Les grandes capitalisations (large-cap) : Les grandes capitalisations (large-cap) ont une capitalisation boursière s’élevant à 10 milliards de dollars (ou plus). Si la capitalisation boursière d’une entreprise est égale ou supérieure à 200 milliards de dollars, on parle alors de méga-cap.

    Les entreprises ayant une capitalisation boursière élevée sont généralement des acteurs de premier plan dans leur secteur d'activité. Ainsi, les grandes capitalisations disposent généralement des ressources financières nécessaires afin de résister aux ralentissements économiques, et sont donc généralement moins volatiles. Par conséquent, elles sont généralement considérées comme moins risquées que les moyennes (mid-cap) et petites (small-cap) capitalisations. Elles ont également davantage tendance à verser des dividendes à leurs actionnaires.

    En revanche, certaines de ces entreprises ont déjà connu leur période de croissance maximale, et peuvent ainsi enregistrer des rendements plus faibles à court terme que les moyennes et petites capitalisations.

  • Les moyennes capitalisations (mid-cap) : Les sociétés à moyenne capitalisation sont celles dont la capitalisation boursière se situe entre 2 et 10 milliards de dollars. Les entreprises de cette catégorie sont généralement dans une phase de croissance, ou susceptibles d'en connaître une. Leur potentiel de croissance est généralement plus élevé que celui des grandes capitalisations, et le niveau de risque est inférieur à celui des petites capitalisations.

  • Les petites capitalisations (small-cap) : Les sociétés à faible capitalisation ont une capitalisation boursière comprise entre 300 millions et 2 milliards de dollars. Si la capitalisation boursière d’une entreprise est comprise entre 50 et 300 millions de dollars, on parle alors de micro-capitalisations. Enfin, les entreprises à nano-capitalisations ont une capitalisation boursière inférieure à 50 millions de dollars.

    Les actions des entreprises à capitalisation réduite ont tendance à présenter un potentiel de croissance plus important. En revanche, ce potentiel de rendement plus élevé s’accompagne également d'un niveau de risque plus important. En effet, ces sociétés sont généralement plus jeunes et leurs modèles économiques ne sont donc généralement pas encore pleinement arrivés à maturité.

Les facteurs ayant un impact sur la capitalisation boursière

La capitalisation boursière dépendant du cours actuel des actions et du nombre d'actions en circulation. Ainsi, tout facteur ayant un impact sur l'un ou l'autre de ces paramètres peut ainsi également influencer le montant de la capitalisation boursière d'une entreprise.

Le prix des actions d’une société fluctue constamment en fonction de l'offre et de la demande sur les marchés financiers. Par conséquent, les montant des capitalisations boursières ne cessent de fluctuer.

En ce qui concerne le nombre d'actions en circulation, le montant de la capitalisation boursière fera l’objet d’une variation si une société émet de nouvelles actions (augmentation de capital), ou si elle procède à un rachat d’un certain nombre d’entre elles. Il en est de même lorsque les actionnaires procèdent à l’exercice des bons de souscription sur une action. En effet, dans ce cas, de nouvelles actions sont émises.

En revanche, bien que les fractionnements d'actions aient un impact sur le prix des actions et le nombre d'actions en circulation, cette opération n'affecte généralement pas la capitalisation boursière d'une société. En effet, un fractionnement d'actions à raison de deux nouvelles actions pour une nouvelle doublera par exemple le nombre d'actions en circulation, mais réduira de moitié le prix des actions. Ainsi, la multiplication par deux du nombre d’actions en circulation est compensée par la division du prix unitaire de celles-ci, également par deux.

À quoi sert la capitalisation boursière ?

Connaitre la capitalisation boursière d'une entreprise peut s’avérer utile pour élaborer un plan d’investissement et des stratégies, afin de prendre des décisions concernant vos placements financiers. Vos objectifs d’investissements, votre tolérance au risque et l’horizon temporel de vos placements financiers doivent être adaptés à votre situation personnelle et financière. Par exemple, si vous souhaitez investir à long terme et que vous êtes prêt à prendre plus de risques dans l'espoir d'obtenir des rendements plus élevés, vous pouvez alors investir davantage dans des actions de sociétés à petite ou moyenne capitalisation.

La capitalisation boursière peut également contribuer à diversifier votre portefeuille boursier. En effet, détenir en portefeuille des actions de sociétés ayant des capitalisations boursières différentes peut contribuer à répartir le risque. En revanche, la capitalisation boursière n'est qu’un facteur parmi d’autres à prendre en compte lorsque vous souhaitez diversifier votre portefeuille. Par exemple, vous pouvez également investir dans des entreprises de différents secteurs d’activités ou géographiques, ou investir dans d'autres produits financiers, par exemple en achetant des ETF et des obligations, au lieu d'investir exclusivement dans des actions.

Il est important de noter que même si la capitalisation boursière peut donner une idée générale du niveau de risque et de la taille d'une entreprise, elle n'est pas le seul indicateur à prendre en compte. Par exemple, l’analyse fondamentale peut illustrer le fait qu’une entreprise est sur ou sous-évalué par le marché. Dans ce cas, le prix que les investisseurs sont prêts à payer pour ses actions est supérieur ou inférieur à la valeur réelle de l'entreprise. Il est donc conseillé d'effectuer des recherches plus approfondies sur les données financières et ratios financiers d'une entreprise, afin d’être en mesure d’analyser sa santé financière avant d'investir.

Ouvrir un compte

Les informations contenues dans cet article ne sont pas rédigées à des fins de conseil et ne visent pas à recommander des investissements. Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre dépôt. Nous vous conseillons d'investir uniquement dans des produits financiers qui correspondent à vos connaissances et à votre expérience.

Première leçon

backtotop

Note: Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre capital. Nous vous recommandons d'investir uniquement dans des produits financiers correspondant à vos connaissances et à votre expérience.

Note:
Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre capital. Nous vous recommandons d'investir uniquement dans des produits financiers correspondant à vos connaissances et à votre expérience.